Profils

1 : le perfectionniste
Ne supportant pas d’être pris en défaut, il va poser un regard critique sur tout ce qui l’entoure et sur lui-même. Il va particulièrement porter son attention sur les erreurs éventuelles qui pourraient se produire, sur ce qui cloche, sur ce qui est imparfait, sur ce qui est bien ou mal.
Son attention va développer chez lui un grand souci de l’honnêteté et de l’intégrité.
Organisé et méthodique, il est digne de confiance et il respecte les règles et la parole donnée.
Dans son souci constant de la perfection (améliorer et s’améliorer), ses efforts à atteindre l’excellence lui permettent d’être très apprécié par ses employeurs.
Dans sa vision du monde en noir et blanc, il peut manquer de patience, critiquer les autres et porter un jugement rigoriste.
Parfois inflexible, perdant le sens de l’humour,  il est souvent perçu comme une personne rigide et moraliste.
Son côté très exigeant, qui ne compte que sur lui-même, a tendance à le culpabiliser.

2 : l’altruiste
Préoccupé par la qualité de de la relation avec ceux qui l’entourent, il porte particulièrement son attention sur les besoins des autres.
L’amour, la chaleur humaine, l’entraide, l’amitié, le sourire, le contact et l’attention à l’autre sont des ingrédients qui devraient aider le monde à mieux se porter.
Il présente une faculté d’adaptation très importante, une capacité à secourir et à aider les autres.
Sa facilité à encourager, à soutenir et à établir des relations agréables le font percevoir comme une personne chaleureuse, empathique, solidaire, se donnant sans compter.
Face à son sur-investissement dans la relation avec les autres, le 2 peut dépasser ses résistances physiques et oublier complètement ses propres besoins.
Cette capacité à être attentif aux besoins des autres peut engendrer chez le deux une forme d’orgueil.
Ses excès peuvent faire ressentir chez les autres une forme d’agacement, ou de la manipulation, voire de la culpabilité.

3 : le battant
Obnubilé par le souci de la réussite, il va porter toute son attention sur l’objectif à réaliser, l’action à accomplir.
Le regard des autres et leur approbation, l’image qu’il renvoie sont des moteurs puissants pour être le gagnant, le premier au niveau professionnel comme dans les loisirs
Pour éviter l’échec, il développe de très bonnes capacités d’adaptation et fait preuve d’une efficacité redoutable.
Opportuniste, battant, pragmatique, et énergique, il a une grande capacité de travail qui lui permet d’obtenir des résultats concrets.
On peut également noter sa facilité pour organiser et mener une équipe à la réalisation d’un objectif.
Son excès de travail, pour atteindre le but qu’il s’est fixé et la réussite tant attendue, peut entraîner de mauvaises conséquences sur sa santé physique et sur sa vie personnelle.
Son amour de la compétition et son besoin impétueux d’être le meilleur peuvent le rendre sans pitié envers ceux qui seraient susceptibles de l’empêcher de gagner, voire carrément les écraser.
À l’extrême limite le souci de son image est tel il pourrait parfois paraître de mauvaise foi, et avoir une difficulté pour trouver la limite entre la vérité le mensonge.

4 : le romantique
Dans sa recherche exacerbée de relations authentiques et de profondeur, il porte son attention sur le manque qu’il ressent avec une très forte intensité.
Tristesse, mélancolie, regret accentuent cette impression de manque et lui donnent souvent un sentiment d’abandon.
Par sa tendance à s’impliquer fortement dans la relation, il peut faire preuve de grande compassion et d’empathie pour l’autre.
Par sa recherche de l’originalité, il fait preuve d’initiative et par sa créativité il œuvre à ce que le monde soit plus beau.
Son souci d’authenticité et de profondeur lui permet de développer un jugement critique intéressant.
Dans sa recherche à se différencier coûte que coûte, il peut rendre sa relation avec les autres difficile à vivre.
Fuyant la routine, il peut avoir du mal à mener à bien les tâches ordinaires de tous les jours.
Susceptible, dépressif, se dévalorisant facilement, il est rarement comblé par ce qu’il vit et il est vite porté vers la mélancolie.
Face aux extrêmes de ses réactions, et face à son énergie à prouver qu’il est unique, il peut paraître instable, hautain et difficile à comprendre.

5 : l’observateur
Bien décidé à garder une distance sécurisante face à ce monde qui l’entoure, il concentre son attention sur l’observation de celui-ci.
Ce qui est important pour lui c’est de découvrir les sources d’information dont il a besoin pour toujours mieux comprendre ce monde et le sens des choses.
Sa capacité à observer, à conceptualiser et à prendre du recul sur les choses qui l’entourent lui permet d’être un vrai spécialiste dans les sujets qui l’intéressent.
Même s’il reste en retrait, ses prises de parole sont toujours appréciées pour leur perspicacité.
Le détachement par rapport à ses émotions lui permet de garder un certain sang-froid et de ne pas perdre le but qu’il s’est fixé.
Sa peur de l’envahissement et son besoin de garder ses distances le poussent à s’isoler et a donner une image de lui froide et parfois arrogante.
Dans son besoin de tout comprendre, il peut bloquer le travail d’équipe et retarder ses propres décisions.
Il devra faire attention à ne pas retenir des informations pour lui par peur d’établir une relation avec les autres trop intrusive.

6 : le loyal
Avec son sixième sens exacerbé, il porte son attention sur tous les dangers éventuels qui pourraient apparaître et l’insécurité qui pourrait en résulter.
Les doutes qui l’assaillent accentuent cette tension à détecter la moindre alerte potentielle.
Il se fait apprécié par sa loyauté à toute épreuve et sa fiabilité.
De type clairvoyant et intuitif, il fait profiter à tous de sa prudence.
Son incapacité à supporter l’ambiguïté lui permet de clarifier les situations.
Il ne manque pas d’humour et son entourage s’appuie sur sa capacité d’anticipation.
Le grand manque de confiance en lui et dans les autres peut l’handicaper dans ses prises de décision, dans son travail et dans sa relation à l’autorité.
Face à cette dernière il peut devenir contestataire ou au contraire complètement soumis.
Sa peur va lui faire envisager les pires catastrophes inimaginables et se créer de véritables films.
Le doute risque de le paralyser ou au contraire le rendre agressif.

7 : l’épicurien
Voulant se protéger de tout enfermement et à la recherche de nouvelles aventures toujours plus passionnantes les unes que les autres, il va fixer son attention sur toutes les possibilités qui lui sont offertes afin de pouvoir y découvrir de nouvelles sources de plaisir.
Il est apprécié pour son enthousiasme et son optimisme inventif et il sait communiquer facilement sa joie de vivre.
Il est capable de travailler sur plusieurs activités en même temps.
Il peut être très habile à résoudre des problèmes et à clarifier des situations.
Sa capacité à jouer avec les idées lui permet d’être créatif et inventif.
Sa tendance à être « touche à tout » risque de l’empêcher de mener une tâche à son terme.
Ne voulant pas se fermer des portes, il va parfois avoir du mal à prendre des décisions et à mettre des priorités.
Sa peur de souffrir risque de l’empêcher d’approfondir ses relations et d’affronter les difficultés de sa vie.
Impatient, il aura du mal à s’intégrer dans une équipe de travail qui n’ira pas assez vite à son goût.

8 : le chef
Dans son souci à tout contrôler, il place son attention principalement sur les rapports de force et de pouvoir.
Face à l’injustice de ce monde, il est prêt à réparer toutes les injustices.
Il tient tête et il n’hésite pas à monter à l’affrontement.
Son courage et sa détermination permettent aux autres de se sentir en sécurité.
Sa capacité à tout contrôler lui donne une autorité naturelle dans son travail avec les autres.
Franc et direct, il ne supporte pas l’injustice et il monte au créneau très rapidement dès qu’il faut défendre les membres de son clan.
D’une grande capacité de travail, il peut être persévérant est très impliqué.
Face à l’indécision des autres ou lorsque ça ne se passe pas comme il le souhaite, il peut devenir impatient voire intolérant.
Refusant de s’écouter et pour ne pas montrer sa propre faiblesse il peut dépasser ses limites et en subir les conséquences.
Il ne supporte pas d’être contrôlé, ce qui l’amène parfois à être dominateur, voire agressif, voire même tyrannique.
La frustration risque d’engendrer chez lui une forte colère dont tous les autres en font les frais.

9 : le médiateur
Dans sa peur du conflit et à la recherche de l’harmonie, il développe son attention sur la recherche des points communs, sur des solutions qui pourraient concilier tout le monde.
Il essaie de se connecter à tout et à tous dans un souci de communion.
Dans sa recherche de l’harmonie, on va apprécier chez lui sa bienveillance, son attention aux autres, son écoute, sa facilité à s’adapter, sa capacité à ne pas juger.
Son aisance à établir des contacts en tant que médiateur va le faire choisir souvent pour présider des réunions.
Une fois qu’il a bien soupesé le pour et le contre et qu’il aura pris sa décision, il peut être très efficace en déployant une force tranquille.
Ses difficultés à discerner et à faire le bon choix en tenant compte de l’avis de chacun, vont engendrer chez lui une lenteur voir même une inefficacité.
Dans sa peur à provoquer un conflit, il finit par s’effacer, à oublier son point de vue et à se démotiver en développant une paresse une inertie.
Pour éviter de vivre une tension, il peut fuir et ne pas prendre ses responsabilités.

Image associée